Mon 1er trimestre de grossesse (découverte, annonce, symptômes…)

Faire un article, ou ne pas faire un article ? J’ai beaucoup hésité, et finalement, j’avais envie de partager mon ressenti sur cette aventure à la fois extraordinaire et déroutante. Ce n’est peut-être qu’un témoignage de plus pour toi, mais pour moi, une trace indélébile.

La découverte

Tout a commencé un lundi soir, quand je me suis retrouvée à la maison, seule, en larmes, face à mon test de grossesse positif. Heureuse ? Evidemment ! Mais au fond de moi, je n’y croyais pas encore vraiment, ça me paraissait tellement surréaliste… Ça y est, notre vie allait changer, et de la plus belle des manières.
J’ai attendu désespérément plusieurs heures le retour de mon chéri, qui finissait le travail en retard ce soir-là (comme par hasard…).
Je n’ai pas eu besoin de lui dire grand chose, quand je l’ai regardé avec amour, les yeux tout humides. On était au paradis ❤ ❤ !

Le lendemain matin, j’ai tout de suite appelé mon gynécologue pour lui faire part de ma découverte.
Lui :

« Félicitations, vous êtes enceinte ! On se donne rendez-vous dans 2 semaines. »

Ayant grandi en France, je m’étonne qu’on ne m’envoie pas faire une prise de sang pour valider la grossesse, mais visiblement, ici c’est normal (en Suisse). Je décide donc d’aller de moi-même au laboratoire faire ma petite prise de sang. Résultat positif. Me voilà, (un peu), soulagée.

Le suivi

Ayant un lien particulier avec mon gynécologue (c’est déjà lui qui m’avait mise au monde à l’époque), il a tout de suite pris très à coeur ma grossesse, et il a décidé de me voir toutes les 2 semaines jusqu’à la fin du 1er trimestre. S’agissant de ma première grossesse et étant pleine d’interrogations, je n’allais quand même pas refuser !

Cela nous a permis de suivre toute l’évolution : d’abord un oeuf, puis un oeuf avec un embryon, puis un petit coeur qui bat… Que la nature est bien faite !

J’ai aussi appris très vite que je n’étais pas immunisée contre la toxoplasmose. Rien de grave en soit et c’est même plutôt fréquent. Il faut juste que je fasse plus attention aux aliments que je mange et la manière dont je les prépare.

L’annonce

À ma plus grande surprise, la pipelette que je suis, a réussi à garder le secret presque 10 semaines. Mais un événement nous a donné envie de « cracher le morceau » : Noël ! Quoi de mieux que nos familles réunies pour annoncer la bonne nouvelle ?
Larmes à foison garanties ❤ !
C’était aussi l’argument ultime pour refuser alcool, foie gras, saumon, huitres et mousse au chocolat maison. En bref, c’était un peu « Noël au régime » pour moi (haha).

Les symptômes

J’ai gardé le plus glamour pour la fin, même si franchement (je touche du bois), je m’estime chanceuse.
Les premières semaines, je rayonnais !
On me disait même :

« Tu as vraiment bonne mine en ce moment ! »

Et c’était vrai ! Je me sentais bien, heureuse et épanouie à l’idée de devenir maman. Je suis partie en weekend à la montagne, à Londres, et j’ai même participé à une course de walking de 8 km.
Vers la 8ème semaine, les nausées ont fait leur apparition. Pour les soulager, je suis devenue meilleure amie avec des biscuits secs, un tube d’homéopathie « nux vomica » et mes bracelets d’acupression (plus d’info ici).
J’ai aussi eu quelques envies : fruits acides (kiwi, pamplemousse), jus d’abricot et pizza. Par contre, ne me parlez plus de poisson ! Moi qui adorais ça 😦 .
À cela s’est ajouté une fatigue extrême. La journée, j’étais bien obligée de tenir la route au travail comme si de rien était, mais une fois arrivée à la maison, je m’écoulais et dormais souvent plus de 10h par nuit.
À cela s’est ajouté quelques petits désagréments : des envies fréquentes d’uriner, des tiraillements dans le ventre et les gencives qui saignent. Mais rien de bien méchant.
Mes nausées se sont calmées vers la 11ème semaine, et je n’ai finalement jamais vomi (#ouf #glamour).
J’ai terminé mon 1er trimestre avec un vrai regain d’énergie et tout de même -2,5 kg au compteur.

À l’heure où j’écris ces lignes, je suis bien instalée dans mon 2ème trimestre, bébé se porte bien et je pète le feu ! J’ai hâte de le sentir bouger et d’avoir un vrai petit ventre, car pour l’instant, avec la forme que j’ai, je ne me sens pas vraiment encore enceinte.
Je reviendrai d’ici quelques semaines avec d’autres récits.
Et en attendant, que tu sois enceinte ou non, maman ou pas, n’hésite pas à me laisser un commentaire.

À bientôt 🙂
Capture d_écran 2017-07-26 à 17.03.25

Publicités

10 réflexions sur “Mon 1er trimestre de grossesse (découverte, annonce, symptômes…)

  1. Hello, tout d’abord, félicitation ! On ne se connaît pas mais ton annonce m’a émue. J’aime ces nouvelles remplies de positivités et de bonheur. Ton conjoint a du être tellement heureux et la famille….Je prévois de faire un enfant dans les trois ans, en attendant, je mange des sushis ! Hahaha ! Prend soin de toi et de bébé, belle journée.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour ! Je tombe sur ton article au hasard du web…merci pour ce joli partage rempli d’émotions. J’ai deux loulous et mes grossesses ont chaque fois été terriblement éprouvantes, tu as beaucoup de chance de vivre cette période sereinement ! Prends bien soin de toi (ou plutôt de vous ^^) Je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s